Une femme condamnée pour avoir percé les préservatifs de son partenaire

Lui ne voulait que des relations sexuelles, elle souhaitait tomber enceinte et devenir mère. Elle a trouvé la solution, mais a fini au tribunal.

L’histoire se passe en Allemagne, à Bielefeld, une ville située dans l’Ouest du pays. Elle a 39 ans, lui 42. Il s’agit d’une relation “d’amitié avec avantage” qui a démarré au début de l’année 2021. L’homme est marié et ne souhaite avoir, avec sa maîtresse, que des relations sexuelles, rien de plus.

Des trous dans les préservatifs

Au bout d’un certain temps, la jeune femme désire davantage que des relations sexuelles. Elle souhaite une grossesse. Plutôt que d’en parler à son partenaire, elle se contente de percer ses préservatifs. Puis, elle lui envoie un message lui parlant d’une grossesse éventuelle, après avoir endommagé volontairement ses préservatifs.

Attaquée en justice

L’homme, dont la confiance a été trompée, décide de porter plainte contre sa partenaire sexuelle. L’affaire est jugée au tribunal régional de Bielefed. La jeune femme a été déclarée coupable « d’agression sexuelle par crime de ‘furtivité’ ». Si habituellement ce type de crime désigne un homme retirant secrètement son préservatif sans en avertir sa partenaire, il fonctionne aussi dans le cas inverse…

Lire la suite

VIDÉO - Journée mondiale de la contraception : "Le plus gros frein à la contraception masculine, c'est l'accessibilité; En France, on a une culture nataliste très implantée"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles