Feist quitte la tournée d'Arcade Fire en raison des accusations qui visent Win Butler

La chanteuse canadienne Feist sur la scène du festival Oya à Oslo le 8 août 2012. - Stian Lysberg Solum - AFP
La chanteuse canadienne Feist sur la scène du festival Oya à Oslo le 8 août 2012. - Stian Lysberg Solum - AFP

Leslie Feist, artiste canadienne qui assurait jusqu'alors la première partie d'Arcade Fire, a annoncé quitter la tournée du groupe. La raison: les accusations de comportements sexuels déplacés qui visent le leader de la formation montréalaise, Win Butler.

Sur Instagram, la chanteuse et musicienne explique s'être posé beaucoup de questions sur son rôle à jouer face à ces allégations et affirme ne "pas pouvoir continuer" plus longtemps à se produire aux côtés d'Arcade Fire.

"La masculinité toxique, être agressé physiquement, psychologiquement, émotionnellement ou sexuellement, nous concerne malheureusement toutes. Je ne peux pas résoudre ce problème en abandonnant la tournée, et je ne peux pas le résoudre en restant. Mais je ne peux pas continuer", précise-t-elle dans son post.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

Elle ajoute: "Je ne suis pas parfaite et je vais sûrement mal gérer cette décision, mais ce dont je suis sûre, c'est que la meilleure façon de prendre soin de mon groupe, de mon équipe et de ma famille est de me distancier de cette tournée. [...] Je rentre chez moi."

Quatre témoignages

Samedi 27 août, le magazine spécialisé Pitchfork a publié une enquête dans laquelle trois femmes déclarent - sous le couvert d'anonymat - que Win Butler aurait eu un comportement inapproprié à leur égard. Elles "considèrent que le chanteur a été déplacé compte tenu de l'écart d'âge et du contexte dans lequel les faits se sont produits."

Ces trois personnes sont des fans du groupe montréalais et sont âgées de 18 à 23 ans. Les incidents se seraient produits entre 2016 et 2020.

Outre ces témoignages, une quatrième personne, décrite comme non-binaire - a également témoigné dans le magazine Pitchfork, accusant Win Butler, de l'avoir "agressée sexuellement à deux reprises en 2015, alors qu'elle avait 21 ans et qu'il en avait 34."

"Je n’ai jamais touché à une femme contre son gré"

Dans une longue déclaration adressée au média musical en réaction à ces allégations, Win Butler a reconnu avoir eu des relations sexuelles avec chacune des personnes citées dans l'enquête. L'artiste a cependant assuré avec véhémence que ces relations étaient consenties et qu'il n'en n'était pas l'initiateur.

"Je n’ai jamais touché à une femme contre son gré, et toute insinuation en ce sens est tout simplement fausse", déclare l'artiste avant de poursuivre: "Même si ces relations ont toutes été consenties, je suis vraiment désolé pour celles et ceux que j’ai blessés par mon comportement".

Depuis ces accusations, Feist a déclaré avoir reversé tous les bénéfices de la vente de son merchandising, lors des dates qu'elle a assurées à l'association Women's Aid, qui vient en aide et accompagne les femmes et les enfants victimes de violences conjugales.

Article original publié sur BFMTV.com