FC Nantes-ASSE : « Etre dans l’ombre me va très bien », avoue Bonnevay, adjoint de Puel

David Phelippeau

FOOTBALL - Le FC Nantes reçoit Saint-Etienne, dimanche (17h). Sur le banc stéphanois, Claude Puel mais aussi son adjoint Jacky Bonnevay, passé par la Jonelière (2009-2011)

« C’est le destin qui fait que j’ai eu ce type de carrière. » Jacky Bonnevay, l’adjoint de l’entraîneur de Saint-Etienne Claude Puel, en a vu du pays. L’ancien footballeur des années 1980-1990 a écumé les bancs de pas moins de treize clubs/sélections depuis 1996. Pas étonnant qu’il retrouve finalement un de ses ex, dimanche, avec le  FC Nantes où il a passé deux ans (2009-2011) en tant que d’abord directeur du centre de formation puis un simple rôle d’observateur. « Ce fut une étape… », se contente seulement de dire l’adjoint de Puel, qui affirme « s’être très bien entendu avec la famille Kita ». Jacky Bonnevay (58 ans) préfère développer sa vision du rôle d’adjoint, partagé avec László Bölöni, Gernot Rohr, Vahid Halilhodzic et désormais Claude Puel.

Est-ce un choix d’avoir autant « bourlingué » ?

C’est le destin qui a fait que j’ai eu ce type de carrière, mais j’aime aussi découvrir et faire des choses nouvelles. Je ne suis pas un carriériste, mais je suis guidé par les coups de cœur et les aventures humaines. Après, parfois quand on est entraîneurs, on est obligés d’accepter certaines choses…. J’aurais préféré par exemple ne pas être viré de(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coupe du monde 2018: «Le Japon apporte un jeu rafraîchissant», selon Jacky Bonnevay, ancien entraîneur de la sélection
Coupe d'Europe: Droits TV, coachs étrangers, intensité… Comment le foot anglais règne à nouveau sur le continent
Premier League: Fin du voyage pour Claude Puel, remercié de Leicester