Le FC Metz et l'Académie Génération Foot basée à Dakar continuent l’aventure

·3 min de lecture

Le FC Metz et l’académie sénégalaise de Génération Foot vont poursuivre l’aventure jusqu’en 2030. De quoi espérer l’éclosion en Lorraine des futurs Sadio Mané, Diafra Sakho, Ismaïla Sarr ou Habib Diallo.

L’histoire entre le FC Metz et l'Académie Génération Foot basée à Dakar, au Sénégal, va continuer. Le président du club français, Bernard Serin, a officialisé la signature d'une nouvelle convention de dix ans. L'Académie Génération Foot est présidée par Mady Touré, recruteur du club à la croix de Lorraine au début des années 2000.

Ouverte en 2000, l'Académie Génération Foot a régulièrement fourni des joueurs au FC Metz. « Il fallait procéder à remise à plat avec Mady Touré, le président de Génération, afin de revoir la convention », a expliqué Bernard Serin. Pour mémoire, ce partenariat a notamment permis l'éclosion d’un certain Emmanuel Adebayor, attaquant togolais, qui débarquait à Metz à l’âge de 15 ans. D’autres grands noms du football africain lui ont emboîté le pas par la suite.

De nouveaux investissements en perspective

En 2010, une deuxième convention avait été signée permettant l’émergence de nombreux joueurs tels que Sadio Mané. L’année suivante, à 19 ans, Sadio Mané, posait ses valises à Metz. Désormais, Mané est un des joueurs africains les plus connus dans le monde grâce à son contrat avec Liverpool et son titre européen en Ligue des champions.

La nouvelle convention prévoit des investissements que le FC Metz va réaliser dans le futur, comme le financement d'un terrain synthétique, des immeubles d'habitations supplémentaires ainsi que l'autonomie électrique et en eau pour que le centre soit totalement indépendant.

Au début, les premières infrastructures étaient mises en place sans eau ni électricité. En 2013, un nouveau centre d’entraînement avait été inauguré et un lycée a vu le jour en 2019. Génération Foot a une équipe première, championne du Sénégal en 2017 et 2019.

Partenariat gagnant

Depuis 20 ans, le club grenat s'appuie donc sur son académie sénégalaise pour dénicher des talents. Mady Touré rêvait de former des joueurs de classe mondiale comme Papiss Cissé ou Ismaïla Sarr. « Il est vrai que des clubs ont tenté de s’insérer dans le partenariat, mais nous avons opté pour la fidélité et la loyauté, parce que le FC Metz a toujours cru en nous et ce partenariat est gagnant pour les deux parties », a déclaré Mady Touré dans un entretien avec l’Agence de presse sénégalaise.

À l’origine, Mady Touré avait convaincu Carlo Molinari, le président historique du FC Metz, de le soutenir financièrement dans son projet. Le pari est largement réussi. Un des derniers joueurs en date venant de Génération Foot se nomme Habib Diallo, transféré recemment à Strasbourg contre 10 millions d’euros.

Plus l'académie sort de bons joueurs qui rejoignent le FC Metz, plus le club est en mesure de mettre des moyens financiers au développement de Génération Foot avec l'argent généré par les transferts. Le transfert d'Ismaïla Sarr à Rennes en 2017 aurait rapporté près de 17 millions d'euros. En 2019, le milieu de terrain signait un contrat de cinq ans en Angleterre avec le Watford FC pour un montant de trente millions d'euros !