Le FBI fouille la maison où vivait la petite Harmony, disparue depuis 2019

Charles Krupa/AP/SIPA

L’enquête se poursuit sur la disparition de la petite Harmony Montgomery, vue pour la dernière fois aux Etats-Unis en 2019.

L’enquête sur la disparition de la petite Harmony Montgomery, 5 ans, se poursuit aux Etats-Unis. Mardi, le FBI s’est rendu au domicile de son père et de sa belle-mère, où ils vivaient autrefois avec la fillette. Les agents ont été photographiés en train de sortir de nombreux objets, dont un réfrigérateur. La mère biologique d’Harmony, Crystal Sorey, a expliqué s’être rendue elle-même plusieurs fois à ce domicile afin de tenter de récupérer des informations. Elle a indiqué que les enquêteurs pensaient que le réfrigérateur «comportait peut-être des preuves ou des empreintes», indique NBC . «Afin de protéger l'intégrité de l'enquête en cours, les responsables ne divulgueront pas quels éléments sont recherchés et quelles preuves, le cas échéant, sont localisées», a fait savoir le FBI.

C’est la mère d’Harmony qui a signalé la disparition de sa fille le 18 novembre 2021, après avoir tenté d’alerter depuis des mois sur ses inquiétudes. Le signalement officiel a ensuite été fait par les services sociaux fin décembre auprès de la police, après que ceux-ci n’ont pas réussi à entrer en contact avec la fillette. Son père a été arrêté alors qu’il dormait dans sa voiture . L’homme de 31 ans a été inculpé pour agression, interférence avec la garde d'un enfant et mise en danger de la vie d’un enfant. La mère de l’enfant avait perdu la garde de sa fille en juillet 2018 en raison d’une addiction à la drogue, dont elle se serait depuis débarrassée. Des membres de la famille ont expliqué avoir prévenu la police plusieurs fois, inquiets que le père puisse mettre sa fille en danger ou la menacer physiquement. Adam Montgomery aurait notamment dit à son frère avoir provoqué un œil au beurre noir sur le visage de sa fille qu’il frappait(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles