Un faux reportage prétend que le vice-président kényan a aidé un Rwandais accusé de crime de guerre

·3 min de lecture

La vidéo d’un faux reportage circule, notamment sur Whatsapp, au Kenya, prétendant que le vice-président du Kenya William Ruto a collaboré avec Félicien Kabuga, un homme d’affaires rwandais, accusé d’avoir financé le génocide rwandais. Le reportage utilise des images et des infographies de France 24, mais ces éléments sont mélangés avec des images provenant d’autres sources et un commentaire a été ajouté, formulant des allégations sans fondement envers les deux politiciens. Ce reportage, pas plus que ce commentaire, n’ont été faits par France 24, ni diffusés sur notre chaine.

La diffusion de cette vidéo manipulée n’intervient pas dans n’importe quel contexte : arrêté à Paris en mai, Félicien Kabuga a comparu le 11 novembre devant le Mécanisme, organe de l’ONU chargé des derniers dossiers du Tribunal pénal international pour le Rwanda. Il est poursuivi pour génocide et crimes contre l’humanité commis en 1994 au Rwanda.

William Ruto a lui été inculpé par le Tribunal pénal international pour avoir participé aux violences post-électorales au Kenya en 2007-2008. Les charges à son encontre ont finalement été abandonnées en 2016.

Le faux reportage affirme sans fondement que William Ruto aurait aidé Félicien Kabuga à se cacher à Nairobi, et que les deux hommes ont monté un complot pour commettre un meurtre. Il n’existe aucune indication d’une quelconque collaboration entre les deux hommes.

Ce faux reportage utilise des images de France 24, mais n'a jamais été diffusé sur la chaîne.

Voilà pourquoi cette vidéo est fausse.

La vidéo utilise des éléments graphiques qui ne correspondent pas au style de France 24

Bien que la vidéo affiche le logo de France 24, et commence par un générique de notre chaine, des détails stylistiques permettent de voir que ce prétendu reportage ne correspond pas aux standards éditoriaux de France 24.

Ainsi, la vignette de la vidéo montre les visages des deux hommes. En dessous des portraits, il est écrit : "Le vice-président kényan Wiliam Ruto lié au suspect du génocide rwandais Félicien Kabuga". Mais leurs noms respectifs sont affichés dans un style graphique qui n’est pas celui de France 24. Ce n’est pas la même police de caractère. Par ailleurs, il y a une faute de frappe : il est écrit "Wiliam" au lieu de "William".

Le commentaire de la vidéo, en anglais, comporte un accent fort et la prononciation ne correspond pas aux standards éditoriaux de France 24. Ainsi, pour le mot "rwandais", la voix utilise le mot "Rwandese" alors que France 24 utilise "Rwandan".

A gauche, une capture d'écran de la fausse vidéo, où a été ajouté le logo de France 24. A droite, une capture d'écran de France 24, qui utilise une police différente et un style graphique différent.

Une vidéo faite d’images provenant de différentes sources

Une recherche d’image inversée avec l’outil Invid, permet de retrouver la sources des images utilisées pur réaliser ce faux reportage.

De 0’12 à 0’27 , les images de Félicien Kabuga au Mécanisme à La Haye sont extraites d’une vidéo officielle du Mécanisme, lors de son audition le 11 novembre. On voit sur ces images le logo du Mécanisme, en haut à droite.

A 0’28, la vidéo montre une image d’un drapeau des Nations Unies, prise dans ce récit de France 24, au sujet du transfert de Félicien Kabuga à un tribunal de l’ONU, le 3 juin. La vidéo continue d’utiliser des extraits de ce reportage jusqu’à 0’47.

Le véritable reportage de France 24 en anglais, dont des extraits ont été utilisés et modifiés pour réaliser le faux reportage.

Puis a 1’05, la vidéo utilise cette fois des extraits de la bande-annonce d’une série NetFlix, "World’s Most Wanted" qui porte sur cinq criminels en cavale, dont Kabuga.

Une version plus courte de ce faux reportage a été publiée sur Twitter le 20 novembre, où elle avait fait à cette date, 1 700 vues.