Est-ce que de faux jumeaux peuvent se ressembler comme de vrais jumeaux ?

© pixabay.com

Lorsque deux ovules sont fécondés par deux spermatozoïdes différents, on parle alors de grossesse gémellaire dizygote, autrement dit de faux jumeaux. Ainsi chacun des deux œufs croît dans une poche amniotique et un placenta. Ce qui signifie concrètement qu’ils partagent la moitié du même patrimoine génétique, tout comme des frères et sœurs lambda. Alors que de vrais jumeaux sont eux issus d’une même fécondation. C’est l’œuf qui s’est ensuite scindé en deux pour donner deux embryons partageant le même patrimoine génétique. D’où cette ressemblance à s’y méprendre et à l’origine de nombreuses légendes et fausses idées. De vrais jumeaux sont forcément de même sexe. Ce qui n’est pas le cas pour les faux jumeaux, qui sont soit de même sexe soit de sexe différent.

Il est vrai qu’il est extrêmement difficile de différencier de vrais jumeaux à l’œil nu, tant la ressemblance est frappante et source, parfois, d’anecdotes assez comiques. En revanche, il est possible de les différencier avec leurs empreintes digitales qui diffèrent. En y regardant d’un peu plus près, il peut y avoir des différences dans la couleur des yeux ou des cheveux, dans la façon de tenir des objets (gaucher ou droitier)… Pour les jumeaux dizygotes, les choses peuvent être plus faciles à détecter, car le patrimoine génétique partagé est moindre, donc avec moins de chances de ressemblance à 100 %. Les faux jumeaux ne se ressemblent pas forcément comme deux copies conformes puisqu’ils sont issus de deux fécondations. Mais (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Qu'est-ce que Léonard de Vinci a inventé ?
Voit-on vraiment sa vie défiler avant de mourir ?
Pourquoi nos souvenirs se déforment-ils ?
Le goût, une histoire de mémoire
Nouveau Ça M’intéresse : le sommaire du mois de septembre