Plus de faux cris dans les stades, les collèges mobilisés pour la liberté d’expression, la fermeture des cinémas et l'audience du discours

·1 min de lecture

L’annonce du reconfinement implique la fermeture des cinémas dès ce jeudi soir, pour au moins quatre semaines.

Emmanuel Macron ne les a pas mentionnées spécifiquement, mais les salles de cinéma vont devoir fermer leurs portes ce soir, comme les salles de spectacles et plus largement, tous les commerces considérés comme non indispensables. Et c’est un coup dur pour le secteur, qui avait reçu l’assurance du gouvernement il y a à peine dix jours de son soutien. Cette fermeture intervient après une semaine record de fréquentation. Entre les vacances scolaires et la sortie de plusieurs gros films, 3,2 millions de personnes se sont rendues au cinéma du 21 au 28 octobre, un record depuis février. En tête du box-office, "dieu les cons" d’Albert Dupontel, avec un tout petit peu plus de 600.000 billets vendus, soit le meilleur démarrage de sa carrière. Mardi, dans le Journal, on saluait déjà son premier week-end très prometteur, qui avait dû calmer les inquiétudes du réalisateur quant à une sortie en octobre. Finalement, Albert Dupontel avait raison, la carrière de "Adieu les cons" s’arrête pour l’instant. Quand les salles rouvriront, les films à l’affiche, et surtout les films sortis ce mercredi, y seront à nouveau proposés. Une deuxième chance pour beaucoup, d’autant que la concurrence sera plus calme. Les nouveautés attendues dans les salles dans les semaines à venir seront reportées, à commencer par le très attendu "Aline" de Valérie Lemercier. Ce mercredi, la comédienne et réali...


Lire la suite sur Europe1