Faux compte : Twitter revoit, encore, son système d’authentification

Elon Musk a racheté Twitter pour 44 milliards de dollars.  - Credit:GEORGE NIKITIN / EPA
Elon Musk a racheté Twitter pour 44 milliards de dollars. - Credit:GEORGE NIKITIN / EPA

Depuis quelques jours, c'est la cacophonie sur Twitter autour des comptes « certifiés ». Rendu payant quelques jours, le système de badge « officiel » a finalement été remis gratuit vendredi 11 novembre, face à la multiplication des comptes usurpés. « Pour lutter contre l'usurpation d'identité, nous avons ajouté un sigle “officiel” sur certains comptes », a ainsi tweeté l'influente plateforme, rachetée le 28 octobre par Elon Musk pour 44 milliards de dollars.

Ce logo de couleur grise est apparu sous le profil de nombreux annonceurs et aussi, brièvement, sur le compte @Twitter. Il avait été introduit une première fois mercredi sur le réseau social, mais avait été rapidement supprimé par son nouveau patron, le fantasque propriétaire de Tesla et SpaceX. Elon Musk pousse depuis son arrivée à la tête de Twitter pour la mise en place d'un autre système d'authentification, facturé près de 8 dollars par mois. « Twitter Blue » permet à quiconque d'obtenir la coche bleue, gage d'authenticité, jusqu'ici réservée aux organisations et personnes ayant une certaine notoriété.

À LIRE AUSSIDans la tête d'Elon Musk, le nouveau boss de Twitter

Mais son introduction cette semaine aux États-Unis s'est accompagnée d'une éclosion de comptes se faisant passer pour ceux de célébrités ou de grandes entreprises. De faux LeBron James ou Joe Biden ont ainsi tweeté au nom de la star du basket ou du président des États-Unis. L'entreprise pharmaceutique Eli Lilly a dû s'excuser jeudi après [...] Lire la suite