Faute de personnel vacciné, cet hôpital doit annuler des opérations

·1 min de lecture

Avec l'entrée en vigueur du pass sanitaire obligatoire pour les soignants, certains vont être suspendus sans salaire.

Les premières sanctions tombent et le premier établissement de santé à en pâtir n'est autre que l'hôpital de Montélimar. Selon une information de France Bleu lundi 13 septembre, l'obligation du pass sanitaire dès le 15 septembre provoque déjà des problèmes dans le monde hospitalier. Des opérations vont donc être déprogrammées à cause de la suspension, sans salaire, de soignants. "Malheureusement, cette minorité peut concerner certaines catégories ultra spécialisées dans les blocs opératoires. Donc on ne peut pas les remplacer et il a fallu déprogrammer", regrette le directeur de l'hôpital, Michel Cohen. 

A Montélimar, la situation n'est pas désespérée puisque seulement 15% du personnel non-médical n'a pas présenté de pass sanitaire en fin de semaine dernière, soit 253 personnes sur 1.695, note France Bleu. En revanche, 11% des soignants (soit 25 personnes sur 215) sont dans le même cas. Cela bloque donc des opérations. Pas de panique outre-mesure, glisse tout de même le directeur de l'hôpital qui rassure sur le fait que les opérations urgentes "seront traitées".

>> A lire aussi - Pass sanitaire obligatoire : quels risques pour les salariés qui ne le présentent pas ce lundi ?

Cependant, selon LCI, ce sont tout de même 70 opérations qui doivent être annulées dans l'hôpital, car trois des six médecins anesthésistes n'ont pas voulu se faire vacciner. Le directeur annonce que certains patients seront redirigés vers d'autres hôpitaux. Parmi les personnes venues se faire soigner, l'incompréhension (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Le nombre de ministres occupant un logement de fonction a augmenté
Brexit : les contrôles douaniers pour les importations en provenance de l'UE reportés
Bitcoin : déjà plus de 500.000 utilisateurs du portefeuille numérique au Salvador
Les métiers où les salaires des cadres ont grimpé malgré la crise, le Livret jeune rapporte toujours moins... Le flash éco du jour
Faux héritage de 12 millions d'euros : un homme victime de l'arnaque au "wash-wash"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles