"La faute à Rousseau" : Le prof de philo de France 2 reprend du service à partir de ce soir

De nouvelles problématiques à gérer pour Benjamin Rousseau. Le professeur de philosophie du lycée La Fontaine campé par Charlie Dupont reviendra pour une saison 2 de la série "La faute à Rousseau" sur France 2 à compter de ce mercredi à 21h10. A l'instar de la saison précédente, cette nouvelle salve se compose de six épisodes. Cette fois, le héros qui vient en aide aux adolescents est persuadé d'avoir trouvé sa place, à la fois en tant que professeur et aussi en tant que père. Mais il a l'impression d'avoir manqué une occasion avec Stéphanie (Samira Lachhab), sa collègue prof d'anglais qu'il considère comme la femme de sa vie. Mais l'intéressée n'est pas du même avis. Tout l'enjeu pour Benjamin sera de la convaincre de lui laisser une chance...

Les saisons 1 et 2 de la série seront disponibles en intégralité sur france.tv dès le mercredi 18 mai. Cette saison sera l'occasion pour les scénaristes d'aborder les préoccupations des femmes d'aujourd'hui, à travers le personnage de Stéphanie, mais aussi des nouvelles élèves du lycée La Fontaine. Exemple avec Zoé (Louvia Bachelier), une fille populaire mais qui a une addiction à l'alcool ou Léna, fille née dans le corps d'un garçon et Morgane, agressée sexuellement par un chef d'orchestre connu qui va se révéler être un harceleur sadique et autoritaire. Chaque épisode abordera une notion de philosophie, résumée dans chacun des titres : "Zoé et la responsabilité", "Inès et le destin" ou encore "Gaétan et la guerre".

...

Lire la suite


À lire aussi

"La doc et le véto" : Michel Cymes et Dounia Coesens reprennent du service ce soir sur France 3
"Alexandra Ehle" reprend du service ce soir sur France 3
"Le crime lui va si bien" : Claudia Tagbo reprend du service dès ce soir sur France 2

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles