"Faut-il utiliser le passeport vaccinal ?"

·1 min de lecture

Léo Lictevout, membre des "Affranchis - Students For Liberty France", podcasteur et étudiant en gouvernance européenne à University College Dublin, pense qu'"un passeport vaccinal permettrait un véritable retour à l’activité pour les entreprises culturelles ou de la restauration".

Le pass sanitaire tel qu’envisagé par le gouvernement présente plusieurs défauts stratégiques. Mais un passeport vaccinal bien conçu et réfléchi uniquement dans une optique de recouvrement des libertés, sans se substituer à l’objectif essentiel de vaccination, pourrait s’avérer un mal nécessaire."Un passeport vaccinal permettrait en outre un véritable retour à l’activité pour les entreprises culturelles ou de la restauration"L’hypothèse d’un passeport vaccinal déchaîne depuis plusieurs mois les passions, avant même l’évocation récente d’un " pass sanitaire " par le gouvernement. D’un côté, ses partisans y voient un moyen pragmatique de rouvrir les secteurs de la culture et de l’hôtellerie, ayant déjà trop souffert des restrictions en place, et de rendre à la population des libertés confisquées depuis près d’un an au nom de la lutte contre la pandémie. De l’autre, ses opposants y craignent qui une mesure inégalitaire, qui un fichage sanitaire, qui un chantage à la vaccination.Libérer les vaccinésSans occulter ses limites, une réouverture partielle des lieux publics conditionnée à une vaccination pourrait toutefois être une solution de moyen terme à la privation de libertés que subit la...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?

La racialisation de la question sociale, une impasse : rendez-vous le 20 septembre place de la République