"Il faut qu'on ne puisse plus toucher à un policier": le soutien à distance de Marine Le Pen aux manifestants

·2 min de lecture
La présidente du RN, Marine Le Pen, à Bordeaux le 19 mai 2021 - BFMTV / Capture d'écran
La présidente du RN, Marine Le Pen, à Bordeaux le 19 mai 2021 - BFMTV / Capture d'écran

Elle n'est pas à Paris, mais elle tenait "à apporter aux policiers (son) soutien total et entier à leur cause". Seule dirigeante de grand parti - avec Jean-Luc Mélenchon et Julien Bayou, pour des raisons officielles différentes - à ne pas s'être rendue à la manifestation de ce mercredi en soutien aux forces de l'ordre, Marine Le Pen a tout de même tenu à leur adresser un message. Dénonçant leurs conditions de travail "précaires", la présidente du Rassemblement national a insisté sur le besoin de durcir notre régime pénal.

"Il faut de la protection, il faut de la fermeté et il faut qu'on ne puisse plus toucher à un policier sans que les conséquences pénales soient extrêmement dures", a-t-elle déclaré devant un commissariat à Bordeaux, où elle s'est rendue dans le cadre de la campagne du RN pour les élections régionales.

"Le sentiment de travailler pour rien"

Selon la députée du Pas-de-Calais, "la justice continuera d'être laxiste tant que la justice n'aura pas les moyens de pouvoir mettre à l'ombre ceux qui doivent être mis à l'ombre". Et la candidate à l'élection présidentielle d'appeler à ce que, en "bout de chaîne" pénale, soient créées des places de prison, "mais également des places de centre éducatif fermé, ou semi-fermé, ou ouvert".

"Si on ne fait pas ça, alors les juges n'oseront pas condamner à de la prison ferme, ils abaisseront le niveau des peines en permanence", dit-elle craindre.

"Beaucoup de policiers ont le sentiment de travailler pour rien", a ajouté Marine Le Pen, avant d'ajouter: "et il n'y a rien de plus terrible que de travailler pour rien".

"Le message qui doit être lancé aux délinquants et aux criminels (est), 'si vous touchez à un policier, vous risquez de rester de longues années en prison'. Je suis navrée de dire à ceux qui nous gouvernent que la fermeté, dans ce domaine, ça marche", a conclu la patronne du RN.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles