Que faut-il penser de G237, le proto-amas de galaxies découvert par Planck et qui déroute les cosmologistes ?

·2 min de lecture

C’est au cours du XIXe siècle, avec la naissance de l’astrophysique et la montée en taille, donc en puissance des lunettes et autres télescopes que le Monde de Laplace et Newton, c’est-à-dire essentiellement le Système solaire, s’est étendu jusqu’aux étoiles. Il faudra attendre les années 1920 pour que la noosphère s’aventure dans le royaume des nébuleuses extragalactiques avec Edwin Hubble et que soit donc admise la théorie des Univers-îles du philosophe Emmanuel Kant, inspiré par les idées de Thomas Wright, faisant de la nébuleuse d’Andromède (M31 dans le Catalogue de Messier) une galaxie comme la Voie lactée. Aujourd’hui, nous en sommes arrivés à envisager l’existence d’un multivers dans lequel notre Univers observable lui-même serait ravalé au même rang que notre Galaxie.

Ces cartographies successives se sont aussi doublées de cosmogonies cherchant à expliquer l’origine de ces objets. Les toutes premières sont magistralement exposées dans le traité de Poincaré et on peut consulter aussi avec profit le traité de James Jeans à leur sujet. 

Au cours du XXe siècle, nous nous sommes aperçus qu’elles étaient à la racine de notre existence même, de sorte que nous sommes en quête d’une connaissance sans cesse approfondie des processus ayant mené du Big Bang au vivant.

Un chapitre de cette connaissance concerne la naissance des premières étoiles et des premières galaxies, lesquelles vont se rassembler pour former les grandes structures que nous observons sous forme de filaments enlaçant des sortes de vides cosmiques et contenant des superamas de galaxies.

Ce qu’il a été convenu d’appeler le Modèle standard en cosmologie donne les bases pour écrire ce chapitre et il se nourrit aussi bien d’observations que de simulations numériques faisant intervenir les interactions entre la matière noire, qui se dérobe encore aux détecteurs, et la matière baryonique ordinaire faite de protons et de neutrons.

Parmi les instruments utilisés pour développer le Modèle standard, il en est...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles