Faut-il un musée de l’Histoire de France ?

·1 min de lecture

Au micro de France Inter, le maire LR de Cannes David Lisnard s’est exprimé mercredi 14 avril en faveur de la création d’un Musée de l’Histoire de France. Une idée exhumée des années Sarkozy, qui avait alors suscité l'opposition de nombreux historiens. Qu'en pensent les historiens aujourd'hui ?

La création d'un musée de l’Histoire de France est-il un projet nationaliste ? Au micro de Nicolas Demorand et Léa Salamé sur France Inter, le maire LR de Cannes David Lisnard a répondu par la négative ce mercredi 14 avril. Attaquant la " cancel culture ", et son cortège de statues à déboulonner, qu’il estime être " une attaque contre ce qui lie les hommes entre eux " faite " au détriment de l’unité nationale ", il s’est fait l’avocat d’un musée de l’Histoire de France, expliquant que d'autres exemples existent : " L’Allemagne, qui a eu, comme toutes les grandes nations, une Histoire difficile, a un grand musée historique à Berlin, l’Union Européenne a eu l’ambition de faire un grand musée de l’Europe à Bruxelles : comment renoncerions-nous à transmettre ce qui fait le lien, le patrimoine historique ? "Le maire de Cannes a vivement rejeté la notion de " roman national " au profit de celle de " récit avec de la scientificité " : " Il ne s’agit pas de falsifier le passé ou l’Histoire, qui doivent être vécus avec scientificité mais sans destruction de ce qui constitue notre patrimoine commun. " Selon lui, un bon musée de l'Histoire de France " renforcerait la connaissance de...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Faut-il arrêter le progrès technique ? Débat entre François Ruffin et Jean-Claude Michéa

Variant brésilien : "Il faut envisager un scénario catastrophe"

Vaccin Johnson & Johnson : "Il faut éviter les erreurs de communication d'AstraZeneca"

"Mort par ma faute" : ils se sentent coupables après avoir transmis le Covid à un proche

"Il nous faut à présent une stratégie Zéro-Covid, claire et assumée"