"Il faut le laisser tranquille" : Laurent Ruquier s'exprime sur l'affaire Stéphane Plaza, accusé de violences conjugales

Le 21 septembre dernier, Mediapart dévoilait une enquête au sujet de Stéphane Plaza. L'animateur star de M6 est accusé par trois de ses anciennes de compagnes de violences physiques et psychologiques. L'une d'elles s'est remémoré des faits qui dateraient d'avril 2022. Alors qu'elle aurait évoqué sa relation avec l'animateur auprès d'une autre femme, ce dernier serait entré dans une colère noire alors qu'il tenait à ce que la liaison reste secrète.

À lire également

Cyril Hanouna sort du silence dans TPMP sur l'affaire concernant son ami Stéphane Plaza (VIDEO)

"Il m’a ensuite dit très calmement : 'On va parler une dernière fois de ce qui s’est passé.' Puis il s’est levé d’un coup et s’est mis à me hurler dessus, à quelques centimètres de mon visage. Par réflexe de défense, j’ai mis les mains devant moi, à hauteur de mon torse. Il a alors saisi ma main au niveau des doigts et les a retournés avec violence. J’ai hurlé de douleur. Trois de mes doigts pendaient, ils sont devenus rapidement violets et gonflés. Après m’avoir blessée, il a continué à me crier dessus : 'Arrête de pleurer, comédienne ! Tu fermes ta gueule, je te l’ai déjà dit, tu n’as pas à parler de moi ! Pourquoi tu parles ?!'". L'agent immobilier l'aurait ensuite "plaquée contre un mur, son avant-bras en travers de sa gorge" et lui aurait déclaré : "Je ne sais pas si tu sais ce que c’est, la souffrance. Mais maintenant tu vas vraiment souffrir, j’espère que tu es prête pour la suite". Suite à la publication de cette enquête, M6 a posté un communiqué afin de faire le point sur la situation de Stéphane Plaza au sein de la chaîne. "A la suite des informations parues dans la presse et après entretien avec Stéphane Plaza (…), le groupe prend acte de la contestation formelle de Stéphane Plaza des faits qui lui sont reprochés et des contestations juridiques qu’il a engagées", pouvait-on lire.

À lire également</...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi