Faut-il se laisser tenter par la cryothérapie ?

·1 min de lecture

"La crythérapie ? J'ai la référence d'un film de Louis de Funès...", suggère un passant interrogé par Europe 1. La technique de la cryothérapie est encore méconnue en France, mais elle est de plus en plus à la mode. Il s'agit d'un traitement par le froid qui existe "depuis l'Antiquité", précise Jimmy Mohamed, lundi dans l'émission Sans Rendez-vous. Les premières études scientifiques sur la cryothérapie ont été menées à partir des années 70. Mais à l'heure actuelle, ses éventuels bienfaits pour la santé restent flous.

>> LIRE AUSSI -Vaccination : "On ne prendra pas directement rendez-vous sur TousAntiCovid", annonce Cédric O

Une pièce à -110 degrés

Concrètement, dans le cadre d'une cryothérapie "corps entier", les patients sont installés dans des cabines ou des chambres. La température de ces pièces est extrêmement basse : elle peut descendre jusqu'à -110 degrés. Le patient n'y restera que deux à trois minutes. Une cryothérapie "corps partielle" peut également être envisagée : dans ce cas, le corps est plongé dans une cabine à température basse, à l'exception de la tête.

Un phénomène de mode

La pratique de la cryothérapie est devenue à la mode ces dernières années. Les autorités sanitaires, à l'instar de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), se sont penchées sur le sujet afin de déterminer si la cryothérapie avait des bienfaits pour la santé. La conclusion du rapport de l'Inserm est mitigée : si la cryothérapie peut s'avérer utile pour sou...


Lire la suite sur Europe1