Faut-il immédiatement couper le cordon ombilical après un accouchement ?

·1 min de lecture

C'est un acte très symbolique qui intervient dans la foulée de l'accouchement : le clampage du cordon ombilical. Dans "Sans Rendez-vous", Mathilde, une auditrice normande qui a écouté l'émission consacrée aux nouveaux nés en novembre dernier, se demande pourquoi le pédiatre Arnault Pfersdoff avait indiqué alors qu'il ne fallait pas couper le cordon immédiatement après la venue au monde d'un enfant. "Nous attendons que le premier cri aie bien lieu, et que l'enfant aie bien déplissé ses poumons, de façon à ce que son système respiratoire soit compétent pour absorber et inhaler l'oxygène", répond le spécialiste au micro d'Europe 1.

>> Retrouvez l'intégralité de Sans rendez-vous en replay et en podcast ici

De nombreux bénéfices

Ce n'est qu'ensuite que le pédiatre décide de clamper le cordon ombilical. "Parfois, on attend une, deux voire trois minutes... ça dépend de l'accouchement", détaille-t-il. Dans le cas d'un accouchement compliqué, "où l'enfant à un peu de mal à démarrer, on va attendre avant de couper le cordon pour que plus de globules rouges passent du placenta vers l'enfant et qu'il démarre bien." Par ailleurs, le site spécialisé santelog.com précise que cette pratique augmente également le taux de fer dans le sang des nouveau-nés, réduisant les risques de carence pendant 6 mois. Le poids de naissance est également estimé comme plus élevé.

Le "clampage tardif" est d'ailleurs recommandé par l'OMS, "à moins que le nouveau-né ne s’asphyxie et ne doive être transporté...


Lire la suite sur Europe1