"Il faut fermer, c'est l'ordre du gouvernement" : à Madrid, les hôtels baissent le rideau et accueillent des malades

franceinfo

Après les écoles et les commerces non essentiels, ce sont les hôtels qui ferment en Espagne. Des panneaux "check out" se multiplient devant les établissements hôteliers à Madrid à cause de l'épidémie de coronavirus. En plus de prolonger le confinement, le gouvernement espagnol devrait le durcir. Les hôtels ont jusqu'à mercredi pour fermer leurs portes dans tout le pays mais la plupart n'ont pas attendu, faute de clients. En Espagne, le bilan lié à l'épidémie de coronavirus s'alourdit de jour en jour avec plus de 1 700 morts.

>>> Suivez notre direct les dernières informations liées à l'épidémie de coronavirus

L'hôtel Catalonia Gran Vía, à Madrid, a fermé dimanche 22 mars. Depuis quelques jours, les clients se faisaient rares. Alberto s'occupe des petits déjeuners dans ce quatre étoiles d'environ 200 chambres : "La nuit dernière, huit clients ont dormi à l'hôtel et là, il n'en reste plus que trois. D'habitude en cette saison, nous sommes pleins a 80%, explique-t-il. C'est brutal, il y a eu beaucoup de licenciements à cause de la fermeture de l'hôtel mais il faut fermer, c'est l'ordre du gouvernement." La direction promet de réembaucher les salariés licenciés quand les jours seront meilleurs.


Dans un coin, Susana avale un café. Elle s'est retrouvée coincée à (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi