Faut-il faire du sport après une gueule de bois ?

·1 min de lecture
Maux de tête, douleurs... Faites du sport, mais en y allant doucement.
Maux de tête, douleurs... Faites du sport, mais en y allant doucement.

Les symptômes sont généralement les mêmes pour tout le monde ; maux de tête, douleurs musculaires, nausées, sensibilité à la lumière, voire vertiges, et surtout, sensation de soif intense. Pour récupérer d?une bonne gueule de bois, aussi bizarre que cela puisse paraître, il faut boire encore? mais cette fois-ci de l?eau ! En effet, l?alcool dessèche et la gueule de bois n?est rien d?autre qu?un phénomène de déshydratation.

Selon les médecins, le corps élimine 1 litre d?eau pour 4 verres d?alcool engloutis d?où cette sensation de bouche sèche notamment. Aussi, pour chasser les toxines, il est recommandé de commencer la journée en avalant un grand verre d?eau à jeun. Puis, l?idée d?aller transpirer pour évacuer tout l?alcool ingéré la veille n?est pas dénuée de sens. Au contraire !

Mais, pas question de tenter la moindre performance sportive ce jour-là. Les réflexes sont amoindris. Il faut y aller en douceur. On ne bondit pas dans ses baskets direction la salle de sport pour une séance intense (histoire de se donner bonne conscience !). Il faut, quelle que soit l?activité physique exercée (jogging, vélo, natation, séance de gym), commencer par bien s?échauffer avant de se lancer, car toutes les conditions sont réunies pour se blesser : l?alcool étant un véritable poison pour les muscles et les tendons, gare aux lésions articulaires, musculaires, ligamentaires, tendineuses et aux entorses. Les risques de faire un malaise ou une complication cardiaque sont accru [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles