Faut-il continuer à payer 900 euros par mois les élèves de Polytechnique?

1 / 2

Faut-il continuer à payer 900 euros par mois les élèves de Polytechnique?

"Un prêt à taux zéro discutable." C'est ainsi que la Cour des compte qualifie la rémunération des élèves polytechniciens dans son dernier rapport annuel. Les magistrats de la rue Cambon se sont en effet penchés sur le système dit de la "pantoufle" qui consiste à faire rembourser aux élèves les sommes perçues durant leur scolarité s'ils ne travaillent pas dix ans pour l'Etat en sortant de l'école.

Pour comprendre ce système, il faut savoir comment fonctionne la scolarité dans cette prestigieuse école. Polytechnique est la seule grande école d’ingénieurs publique dont les élèves ingénieurs, de nationalité française, sont rémunérés (à hauteur de 900 euros bruts par mois) et n'ont pas de droits de scolarité à payer. Pourtant le coût de leur scolarité est très élevé. S'appuyant sur un rapport du Contrôle général économique et financier de 2013, la Cour l'estime en moyenne à 36.370 euros par an et par élève contre 20.078 euros en moyenne pour les autres écoles d'ingénieur publiques. Et cette somme n'intègre pas la rémunération des élèves.

Mais si les élèves à Polytechnique sont rémunérés comme à l'Ecole nationale d'administration (ENA) d'ailleurs, c'est parce qu'en théorie ils doivent, à leur sortie de l'école, travailler dix ans dans un corps d'Etat. S'ils ne respectent pas cet engagement, il leur faut rembourser leurs frais de scolarité. Le principe du remboursement des frais d’entretien et d’études,...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi