"Il faut que les choses changent" : après son amputation, Matthieu Lartot fulmine contre l'assurance maladie

Cette Coupe du Monde de rugby 2023 restera forcément dans la mémoire de Matthieu Lartot. Cinq mois après avoir été amputé à cause d'un cancer au genou, le journaliste a pu faire son retour à l'antenne sur France Télévisions à l'occasion de la compétition organisée en France. "Je vais encore être sous étroite surveillance pendant cinq ans. Cet acte chirurgical lourd était une question de survie pour moi. Il m’a permis de me débarrasser d’une maladie que je subis depuis l’adolescence et les médecins et moi nous sommes donné le maximum de chances pour l’éradiquer définitivement”, confiait-il dans une interview accordé au Point.

À lire également

"Ça m'aurait bien plu" : Sophie Davant se serait bien vue succéder à Laurent Ruquier sur France 2

L'épreuve traversée par Matthieu Lartot avait ému dans les médias, mais aussi dans le monde du sport. À l'occasion du match France / Namibie, Fabien Galthié avait tenu à avoir quelques mots pour le journaliste. "Si vous me le permettez, je voudrais d'abord saluer Matthieu pour son grand retour. Il m'avait emprunté la flèche du temps. Il m'a dit : 'J'ai la flèche du temps et je serai là.' Et donc il est là. Félicitations à toi Matthieu. Nous sommes très heureux de savoir que tu es avec nous", avait déclaré le sélectionneur tricolore sur France 2. Ce lundi 23 octobre, Matthieu Lartot a cependant poussé un coup de gueule sur X. Dans sa ligne de mire : des difficultés rencontrées avec l'assurance maladie. "Bonjour la Caisse primaire d'assurance maladie de Paris, comme vous ne répondez jamais au téléphone peut-être vais-je avoir une chance ici ? Sachant que ça fait déjà 1 mois que j’attends un avancement dans mon dossier", a-t-il posté sur le réseau social.