Faut-il avoir peur d'acheter une voiture électrique ?

Faut-il avoir peur d'acheter une voiture électrique ?

Les répercussions de la crise énergétique se font sentir partout, et c'est une source d'inquiétude pour la plupart des gens, en particulier pour les ménages à faibles revenus.

Nombreux sont ceux qui se demandent ce qu'ils peuvent faire pour réduire les coûts. Les véhicules électriques ou hybrides pourraient-ils leur venir en aide ?

Nous nous sommes entretenus avec Tilmann Vahle et Matthias Ballweg, co-directeurs de la plateforme de mobilité circulaire SYSTEMIQ, pour aborder les clichés et autres préjugés qui collent aux roues des véhicules électriques.

Quelle est  l'autonomie des véhicules électriques comparée à celle des voitures thermiques ?

L'autonomie des véhicules électriques se rapprochent de plus en plus de celle des véhicules thermiques. Les voitures hybrides ont-elle une autonomie plus réduite en mode électrique, de l'ordre de 50 km. Les voitures 100% électrique ont aujourd'hui généralement une autonomie allant jusqu'à 350 kilomètres en une seule charge. Et lorsque la batterie est déchargée, elle peut être rechargée à 80 % en quelques heures, a votre domicile sur une prise de courant classique. Mais les derniers modèles sont capables de recharger en moins d'une demi-heure sur des bornes ultrarapides, comme les automobiles qui disposent d'une batterie fonctionnant en 800 volts, à l'image des Porsche Taycan, Kia EV6 et autre Hyundai Ioniq 5.

AP Photo/David Zalubowski
Une Nissan Leaf se recharge dans une station de recharge. - AP Photo/David Zalubowski

Les batteries des véhicules électriques sont-elles meilleures que par le passé ?

Il semblerait que oui, car les moteurs à batterie des véhicules électriques sont en fait conçus pour durer plus longtemps que la vie utile du véhicule lui-même.

Actuellement, environ 80 % de la durée de vie des batteries est de 12 à 15 ans. Ce chiffre est également en constante augmentation et pourrait même atteindre 20 ans dans un avenir proche.

Peut-on acheter des véhicules électriques d'occasion, et est-ce aussi facile que pour les véhicules classiques ?

Oui et oui. Toutefois, sur certains marchés, les véhicules électriques sont tellement recherchés que les voitures d'occasion peuvent, de fait, être plus chères que les voitures neuves.

De la même manière que vous aborderiez l'achat d'un véhicule à essence d'occasion, vous aurez besoin d'experts techniques pour évaluer la durée de vie restante de la voiture afin de vous donner une estimation de prix fiable. Pour les batteries modernes, il existe des logiciels d'analyse sophistiqués qui peuvent produire cette estimation.

Le prochain passeport européen pour les batteries contiendra toutes les informations nécessaires pour fournir une estimation de la durée de vie des batteries avec un minimum d'efforts. À moyen terme, il sera encore plus facile, moins cher et plus fiable d'acheter des voitures électriques d'occasion que des voitures thermiques .

Quel est le coût d'utilisation des véhicules électriques ?

Les coûts varient considérablement en fonction des conditions de coût locales, mais les véhicules électriques sont toujours moins chers à l'heure actuelle que les véhicules à carburant ordinaires. Le coût du carburant est toujours capricieux, alors que celui de l'électricité est plus stable.

En outre, dans de nombreux pays de l'UE, vous pouvez bénéficier de subventions et d'exonérations de certaines taxes si vous achetez un véhicule électrique. En France, l'Etat a ainsi mis en place un bonus écologique, qui peut aller jusqu'à 6 000 €, à déduire de l'achat d'une voiture électrique neuve.

Et comme il y a moins de pièces mobiles et que les freins sont moins sollicités – les véhicules électriques sont équipés d'un freinage régénératif pour récupérer de l'énergie pour charger la batterie –, les coûts d'entretien sont inférieurs de 60 à 90 %.

L'assurance des voitures électriques peut toutefois être plus élevée, car elles ont tendance à être plus puissantes à l'accélération et plus lourdes en raison de leur batterie. Mais ce n'est là qu'un des nombreux éléments qui entrent dans le coût global d'utilisation d'une voiture électrique.

Quel sera l'impact des véhicules électriques sur l'économie européenne ?

Les véhicules électriques auront sans aucun doute un impact sur l'économie. Tout d'abord, ils sont beaucoup moins chers à l'usage, ce qui profitera aux ménages à faibles revenus. Mais le prix d'achat d'un tel véhicule reste encore loin de la portée de toutes les bourses.

En outre, une augmentation de la demande de véhicules électriques implique la nécessité d'une nouvelle infrastructure de recharge. Par la suite, ces réseaux de borne nécessitera des investissements et produira beaucoup d'emplois. Et les possibilités ne s'arrêtent pas là, puisque du personnel sera nécessaire pour mettre au point des personnes des batteries encore plus performantes. Sans oublier, bien sûr, la mise au point et la fabrication de voitures encore plus performantes et efficientes.

AP Photo/Michael Sohn
Des voitures Tesla sont garées sur le site de construction de la nouvelle Gigafactory Tesla, près de Berlin, en Allemagne. - AP Photo/Michael Sohn

Cette nouvelle infrastructure nécessitera des compétences nouvelles et différentes dans le domaine de la fabrication. Cela signifie de nouvelles opportunités pour les pays, tels que le Royaume-Uni, où l’industrie automobile a connu un grand déclin ces dernières décennies. Mais l'Europe fait déjà face à sérieuse concurrence à l'image de la firme américaine Tesla. La Chine a également pris le tournant de l'électrique et ses productions n'ont, presque, plus rien à envier à celles du Vieux Continent, berceau de l'automobile.

Certes, il se peut qu'il y ait moins d'emplois dans l'entretien des voitures en conséquence, mais les perspectives économiques globales semblent être bénéfiques tant pour l'économie que pour les individus.

Les voitures électriques deviendront-elles moins chères avant l'interdiction des voitures à essence en 2035 ?

Oui, non seulement parce que la technologie des batteries progresse de façon spectaculaire – une baisse des coûts d'environ 50 % est probable d'ici 2030 – mais aussi parce que les véhicules électriques sont plus simples à construire. Ils nécessitent beaucoup moins de pièces mobiles.

Par conséquent, les coûts de fabrication pourraient baisser de 20 à 40 % d'ici 2030, et les voitures seront moins chères à utiliser et à construire qu'aujourd'hui.

Les véhicules électriques sont-ils sûrs ?

Si l'on regarde Tesla, il semblerait que les véhicules électriques soient plus sûrs que les véhicules thermiques. Les Tesla sont toujours classées parmi les voitures les plus sûres lors des tests de collision. Leur batterie est également particulièrement isolée.

De même, les conditions météorologiques ne semblent pas avoir plus d'impact sur le fonctionnement des véhicules électriques que sur celui des voitures carburant au sans plomb ou diesel. C'est en Norvège que l'on trouve le plus de véhicules électriques par habitant. Et le froid extrême qui peut régner dans le pays n'a pas effrayé les acheteurs qui ont juste constaté une baisse de l'autonomie de quelques kilomètres.

Les normes en matière de sécurité concernant les véhicules électriques sont de plus en plus strictes, les composants vitaux comme le pack de batterie est ainsi protégé par un caisson étanche.

Article traduit de l'anglais

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles