«Il faut arrêter de nous prendre pour des ânes» : à Paris, les manifestants révoltés contre la réforme des retraites

© MEHDI FEDOUACH / AFP
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Un million de manifestants ce jeudi dans les rues de France pour protester contre la réforme des retraites ? C'est l'objectif de l'intersyndicale. Les services de renseignement, eux, prévoient entre 550.000 et 750.000 personnes dont quatre 20.000 rien qu'à Paris. Dans la capitale, les manifestants sont en route, à l'image des syndicalistes CFDT qu'Europe 1 a pu rencontrer. Ils ont réservé un bus pour rallier Paris depuis Trappes, dans les Yvelines pour être certain d'arriver à l'heure.

>> Retrouvez Europe Midi en replay et en podcast ici

La réforme des retraites, le coup de trop

Deux cars sont affrétés pour l'occasion. 160 passagers se serrent les uns contre les autres pour se rendre à Paris et faire entendre leur colère. "Je ne veux pas mais absolument pas travailler jusqu'à 64 ans. Dans les conditions actuelles, on se fout juste de notre gueule, donc ce n'est pas possible. Aujourd'hui, j'avance dans l'âge, j'ai 45 ans, je ne me vois pas faire ça pendant encore 20 ans", s'exclame Christine, directrice d'un service de petite enfance, au micro d'Europe 1. "J'ai deux enfants, quel avenir on va leur laisser ? Je n'en sais rien mais il faut vraiment arrêter de nous prendre pour des ânes", lance-t-elle.

Christine n'est pas une habituée des manifestations, elle descend dans la rue pour la deuxième fois de sa vie.

"Il faut que la rue s'exprime"

Jean-François, 50 ans, est ingénieur pour un grand groupe automobile. Aujourd'hui, il se dit "vraiment fatigué". "Après être passé p...


Lire la suite sur Europe1