«Il faut arrêter de parler de complot, il faut parler des valeurs.»

Libération.fr

La tournure complotiste de l’argumentaire de François Fillon et de ses partisans finirait-t-elle par lasser jusque dans son propre camp ? «Il y a encore un espoir de gagner, il ne faut pas baisser les bras mais insister sur l’idée du vote utile. Il faut arrêter de parler de complot, il faut parler des valeurs, du programme de François Fillon», a affirmé mercredi Laurent Wauquiez à l’AFP. Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes avait regretté plus tôt dans la journée sur France Info que la campagne soit «totalement escamotée» par les affaires touchant Fillon. «Penelope, dans six mois, on n’en entendra plus parler», a-t-il avancé au lendemain de la mise en examen de cette dernière pour «complicité et recel de détournement de fonds publics», «complicité et recel d’abus de biens sociaux» et «recel d’escroquerie aggravée» dans le cadre de l’enquête sur la nature de ses emplois à l’Assemblée nationale et à la Revue des deux mondes.

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Festival Dukan
Le docétaxel : 48 morts imputés
Assurance chômage : changements en vue
Deux tours sans détours
Dans le rétro 1995

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages