Faut-il étendre les restrictions à d'autres régions ? "Le mot-clé, c'est l'anticipation"

·1 min de lecture

Les nouvelles restrictions mises en place depuis samedi dans 16 départements vont-elles être élargies à l'ensemble du territoire ? Dans les colonnes du Journal du dimanche, le professeur Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique, tire la sonnette d'alarme sur l'impact du variant anglais du Covid-19 et appelle à soumettre rapidement les autres régions pour l'instant épargnées par la flambée épidémique à ces mesures. Invité d'Europe 1, son collègue du Conseil scientifique Olivier Guérin, chef du pôle gériatrie du CHU de Nice, insiste lui aussi sur la nécessaire anticipation. "C'est le mot-clé", assure-t-il. 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 21 mars

"On a quelques semaines à tenir, il faut qu'on les tienne de manière solidaire. C'est un enjeu de comportement individuel", explique Olivier Guérin, revenant sur les mesures désormais imposées à 21 millions de Français. 

"Faire souffler quand les indicateurs sont à la baisse"

Pour ce spécialiste, "il faut qu'on ait cette capacité à agir en anticipation pour assouplir ou rendre plus strictes les règles en fonction des dynamiques épidémiques". Et d'ajouter : "Il faut qu'on ait des signaux forts quand les dynamiques épidémiques sont à la hausse. Le mot clé, c'est l'anticipation". 

Selon Olivier Guérin, les mesures doivent donc être adaptées en fonction de l'état des principaux indicateurs comme l'incidence, le taux de positivité, ainsi que la saturation des réanimations. "Pour qu'il y a...


Lire la suite sur Europe1