Faustine Bollaert victime d'une "crise de nerf" : sa grosse mésaventure avec son mari et ses deux enfants

·1 min de lecture

Faustine Bollaert a bien mérité un peu de repos. A la tête de Ça commence aujourd'hui depuis 2017, elle a connu une année chargée en émotion. À cause des témoignages de ses invités, mais aussi de la mort d'une ancienne intervenante, Elisa, venue raconter son histoire en 2019. C'est donc entourée de son mari Maxime Chattam et de leurs deux enfants, Abbie et Peter, que l'animatrice de 42 ans a pris la route direction le soleil. Mais le voyage ne s'est pas exactement passé comme prévu. "Vacances J-1. Panne sur autoroute avec enfants et bagages. Voiture neuve de 15 jours. On est bien", a-t-elle déclaré en légende d'un selfie d'elle, pas franchement joyeux, et de deux émojis rouges de colère. Mais ce n'était que le début de son calvaire car, sept heures plus tard, le verdict est tombé. Et il n'était pas pour arranger l'ancienne animatrice du Meilleur Pâtissier !

Si Faustine Bollaert pensait être au bout de ses mauvaises surprises, elle s'est bien trompée ! Comme elle l'a expliqué quelques heures plus tard dans sa story Instagram, les galères n'ont fait que s'enchaîner. "Bilan J-1. 11h de route, 1 dépanneuse. 1 voiture de loc. 32 paquets de Haribo. 1 doudou perdu. 1 crise de nerf", a-t-elle fait savoir. Un peu beaucoup pour un premier jour de vacances... C'est donc non sans ironie que la consœur de Sophie Davant a conclu : "Et bonnes vacances. Hein."

Fort heureusement, après ce long périple, Faustine Bollaert et sa petite famille ont enfin pu poser leurs bagages dans leur lieu de destination. (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Ici tout commence : un personnage emblématique de la série est sur le départ
Suzane : en couple avec une femme depuis 10 ans, elle dénonce l’homophobie
L’horoscope de la semaine du 16 au 22 juillet 2021 : le signe star est Lion
VIDEO Timothée : l'ancien candidat des 12 coups de midi devient le champion d'une autre émission
PHOTO Alizée en colère : son gros coup de gueule contre "cette haine qui va nous tuer"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles