Faustine Bollaert en a ras-le-bol : "J'ai l'impression qu'on nous vole notre vie"

·1 min de lecture

Le Président Emmanuel Macron, lors de son allocution hier soir, a annoncé la fermeture des écoles pour 3 à 4 semaines. Une situation qui angoisse énormément l'animatrice Faustine Bollaert, qui s'est confiée à Gala : "Je ne suis pas optimiste. Comme tous les parents qui ont des enfants en bas âge, l'idée qu'ils n'aillent pas à l'école pendant plus d'un mois, même si c'est nécessaire, c'est très compliqué pour s'organiser. J'angoisse comme tout parent". Elle ajoute : "J'ai l'impression qu'on nous vole notre vie, et en même temps, je ne néglige pas l'importance de ces confinements, toutefois ça fait un an et il y a une vraie usure qui s'installe".

Comme de nombreux Français, Faustine Bollaert est dans "une grande fatigue psychologique" et a "envie de sortir, retrouver des amis et qu'on arrête de lui interdire les choses".

À lire également

Ça commence aujourd'hui : bientôt un prime-time ? "Nous adorerions le faire, mais..."

Même si elle comprend la situation, la maman de Peter et Abbie,

"on arrive à bout des jeux de société, ou autres activités. Je sais pourquoi on fait ça et c'est nécessaire mais nous avons les épaules de moins en moins larges&... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi