Faustine Bollaert : Rare photo de sa fille Abbie, immense "petite meuf" à 8 ans !

Voilà cinq ans déjà que Faustine Bollaert fait les beaux-jours des téléspectateurs de France Télévisions. Débarquée d'M6, l'animatrice de 43 ans est devenue l'oreille attentive des personnes qui viennent témoigner sur le plateau de Ça commence aujourd'hui. Son côté attentionné et très à l'écoute, elle le doit sûrement au rôle de maman qu'elle embrasse depuis 2013 au côté de son époux, l'auteur Maxime Chattam. Le couple a eu deux enfants : Abbie, née le 18 juillet 2013 et Peter, le 24 juillet 2015. Si les parents mettent un point d'honneur à protéger leur identité, ils offrent parfois des petites nouvelles de leurs têtes blondes comme Faustine Bollaert l'a fait ce dimanche 10 juillet dans sa story Instagram (voir diaporama.)

A l'occasion d'une réunion entre amis pour l'anniversaire d'une copine, Faustine Bollaert a embarqué mari et enfants pour la petite fête. Le moment rêvé de dévoiler à quel point la petite Abbie a grandi. La star de France 2 a posté un cliché de sa fille, habillée en pyjama Harry Potter, sur les réseaux sociaux. Impossible pour la maman de ne pas immortaliser cette tenue trop mignonne de celle qu'elle a d'ailleurs surnommée "Abbie Potter" pour l'occasion.

Abbie, sa "petite meuf" devenue si grande, est la preuve pour Faustine Bollaert que le temps passe bien trop vite. C'est la raison pour laquelle dès qu'elle en a l'occasion, la femme de Maxime Chattam passe le plus de temps possible avec ses enfants. En fin...

Lire la suite


À lire aussi

Renaud grand-père : sa fille Lolita Séchan partage une très rare photo de la petite Héloïse
Hélène et Omar Sy : Leur fils Tidiane est immense à 16 ans, rare photo au Sénégal
Caroline Roux : Rare photo de sa fille Rosalie pour ses 18 ans, une sublime jeune femme

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles