Faustine Bollaert : ses intrigantes confidences sur son avenir à la télévision

·1 min de lecture

Sa réputation n’est plus à faire. Depuis le mois d’août 2017, c’est sur France 2 que Faustine Bollaert apporte un vent de fraîcheur et de bienveillance avec Ça commence aujourd’hui. Une émission de témoignages qui s’inscrit dans la juste lignée de l’héritage télévisuel laissé par Jean-Luc Delarue. Chaque jour après le JT de 13h, Faustine Bollaert recueille sur son plateau d’innombrables témoignages sur des thématiques diverses et variées. Et qu’il s’agisse de sujets légers, ou plus graves, l’animatrice de 41 ans sait toujours comment ajouter une part de douceur dans son émission. C’est pourquoi le programme rencontre un tel succès. Si bien que cette année, Faustine Bollaert est arrivée en tête du sondage sur ces animatrices que les Français voudraient « voir encore plus à la télévision en 2021 ».

Une nouvelle consécration pour l’épouse de Maxime Chattam, qui est aussi aux manettes de La Boîte à secrets sur France 3. « Je suis très touchée évidemment de voir la confiance que m'accorde le public notamment depuis le lancement de Ça commence aujourd’hui. C'est un privilège dont je suis pleinement consciente que de pouvoir accompagner tous les jours les téléspectateurs à l'heure du café », se réjouit Faustine Bollaert dans un entretien accordé à Télé Loisirs, espérant avoir réussi à transmettre toute sa « sincérité » aux téléspectateurs.

Par ailleurs, la maman d’Abbie et Peter s’est confiée sur ses projets à venir. Si l’on apprend que Michèle Bernier, Carla Bruni, Marianne James et (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Black M : ses insultes à Gims étaient un coup de communication, les internautes dépités
Laurent Kerusoré en deuil : le comédien de Plus belle la vie a perdu son père
PHOTO Caroline Margeridon partage une rare photo de sa jeunesse, ses fans sont sous le charme
Meghan Markle et Harry : cette demande qui prouve que le couple ne tourne pas le dos à la famille royale
Audrey Crespo-Mara revient sur son interview de Bernard Tapie : « Il est bluffant »