Faustine Bollaert : son fils "inquiet" face au Covid-19, il refusait les bisous

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Respecter les gestes barrières, y compris avec ses proches. Comme tous les Français, Faustine Bollaert a vu ses habitudes bouleversées par la crise sanitaire. Une épidémie qui a entraîné quelques moments difficiles pour l'animatrice de France 2, dont le fils Peter (6 ans) s'est montré particulièrement préoccupé par le Covid. Au point de refuser de se faire embrasser, comme sa maman l'avait confié.

Heureusement, tout semble s'être arrangé depuis. "Cet été les choses se sont allégées, a rassuré Faustine Bollaert dans Télé Magazine. Le baiser a lentement repris de la place dans nos vies, pour mon fils aussi." Notamment parce que Peter a compris que "le vaccin le protégeait" : "Il est rassuré, plus serein dans cette vie un tout petit peu plus insouciante qu’il y a quelques mois", a remarqué l'épouse de l'écrivain Maxime Chattam.

Il reste toutefois un motif de préoccupation pour l'animatrice de Ça commence aujourd’hui. "Pour la première fois, il va devoir porter un masque à l’école. Je sens que cela va être compliqué…", a confié la maman de Abbie et Peter, qui vient de faire sa rentrée en CP. Sous les yeux de sa maman, "émue", comme elle l'a écrit sur Instagram.

Si Peter est encore préoccupé, il pourra toutefois compter sur le soutien sans faille de sa maman, toujours présente malgré son agenda chargé : "J'essaie au maximum de passer le mercredi avec mes enfants et de travailler de chez moi le lundi pour faire les courses et le ménage comme tout le monde", avait-elle confié à Nous (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Carole Gaessler : avec son mari Franck, des débuts très romantiques
Michel Delpech, les touchantes confidences de son fils Emmanuel
Que risque Didier Raoult s'il refuse de quitter l'IHU de Marseille ?
Surprise ! William et Harry bientôt réunis pour un bel hommage au prince Philip
Anne-Elisabeth Lemoine méfiante avec le succès : "Les cimetières sont remplis de gens adorés"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles