Faustine Bollaert en colère : Main en sang, chute, accusée de fraude... elle s'en prend violemment à la SNCF

Ne parlez plus de la SNCF à Faustine Bollaert, du moins pas dans l'immédiat. Ce mardi 7 juin était définitivement une journée sans pour l'animatrice de 43 ans. Après avoir encaissé la mort de Roger du duo culinaire Roger & Liliane, Faustine Bollaert a eu le malheur de trouver une araignée dans la boîte de chocolat en poudre de ses enfants. Mais la journée n'a fait que s'empirer.

Lorsqu'elle part en vadrouille, pour des loisirs personnels ou son travail, Faustine n'est pas du genre à user des jets privés, comme l'ont fait récemment la chanteuse Vitaa et l'acteur Omar Sy. Non. Faustine Bollaert préfère la voie ferrée et la SNCF. Enfin ça, c'était avant qu'elle ne tombe sur un contrôleur pas vraiment sympathique d'après le récit qu'elle a livré dans sa story Instagram (voir diaporama.)

Son train, la femme de Maxime Chattam a bien failli ne jamais l'avoir après plusieurs péripéties qui lui ont fait prendre beaucoup de retard : "Mauvais timing. Tout s'enchaîne mal. Je cours pour avoir le TER. Pas le temps de prendre mon billet. Avec mes talons, je tombe de tout mon long sur le quai. Je saigne de la main. Je monte dans le train et reprend mes esprits", indique-t-elle dans un premier temps dans sa story. Là où certains auraient compris la fraude involontaire de l'animatrice, l'homme qui a croisé sa route était loin de vouloir lui faciliter la vie.

Alors qu'elle se remet à peine de ses émotions, "le contrôleur arrive 10 secondes plus...

Lire la suite


À lire aussi

Kylie Jenner lynchée : La bombe accusée d'avoir "du sang sur les mains"...
Amandine Pellissard accusée de fraude : elle reconnaît les faits et s'explique
Julian Alaphilippe hospitalisé après une violente chute : 'Il ne pouvait ni bouger ni respirer'

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles