Les fausses infos, un vrai problème pour Facebook

Libération.fr

Accusé d’avoir favorisé Trump et ses «fake news», le réseau a fini par mettre en place un dispositif de fact-cheking.

Treize ans après sa création, Facebook est devenu un lieu de consommation massive de toutes sortes de contenus : des jeux, des vidéos, des images et aussi des articles d’information. Chaque jour, le réseau social est utilisé par 1,2 milliard de personnes dans le monde, dont 24 millions en France.

D’après une étude du Reuters Institute for the Study of Journalism, logé à l’université d’Oxford (Royaume-Uni), datant de juin 2016 et réalisée dans 26 pays développés, 44 % des gens disent utiliser Facebook chaque semaine dans le but de s’informer (42 % pour la France seule). En la matière, il dépasse très largement YouTube (19 %) et Twitter (10 %). Comme la télévision ou la radio, les réseaux sociaux, parmi lesquels trône Facebook, constituent l’une des sources d’information du grand public d’autant plus prégnantes qu’on peut y accéder gratuitement. Pour les 18-24 ans, ils sont même le premier moyen de se tenir au courant de l’actualité, devant la télévision. Ce qui s’y passe n’est donc pas sans impact sur les humeurs, les opinions et les choix politiques des citoyens-utilisateurs.

Bulles et entre-soi

Facebook exerce sur le débat démocratique une influence qu’il est difficile d’appréhender. Surtout si l’on se fie à son fil d’actualité personnel, qui délivre nécessairement une vision trompeuse de la réalité. Fonctionnant grâce à des algorithmes qui sélectionnent les éléments les plus susceptibles d’intéresser les individus, Facebook présente un visage différent à chaque utilisateur, nourrissant des phénomènes de bulles et d’entre-soi. Le fil d’actualité Facebook d’un individu est le résultat toujours mouvant d’une combinaison entre ses goûts, les commentaires laissés ici ou là, les pages suivies, le temps passé sur certains contenus et, bien sûr, l’identité de ses amis.

On a semblé découvrir la puissance de Facebook dans la stupeur suivant l’élection de (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

«Un terrain en temps réel, global, spontané»
Réflexes
Le top 30 des contenus partagés
Un mois dans la machine à infos
La puissance d’une page facebook

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages