Une fausse employée municipale prétend vendre des masques et vole un homme de 99 ans

·1 min de lecture

Les personnes âgées sont bien souvent les cibles privilégiées des malfaiteurs. Dernière victime en date : un nonagénaire nantais. Sa fille, Annick, a tenu à raconter l'arnaque dont a été victime son père à France Bleu Loire Océan, pour mettre en garde la population locale. Le mode opératoire de l'escroc était une nouvelle fois bien rodé.

Une dame a sonné à la porte de chez son père, dans le quartier Zola, à Nantes. Elle prétend être envoyée par la mairie pour lui proposer des masques de protection contre le Covid-19 à cinq euros. "Mon papa l'a fait entrer. Il a d'abord voulu lui faire un chèque, mais il ne trouvait pas son chéquier. Il a donc proposé de payer en liquide. Et comme il ne voit plus très bien, il a donné son portefeuille à cette personne en lui disant de prendre cinq euros", raconte Annick à France Bleu.

>> A lire aussi - Une septuagénaire arnaquée de plusieurs dizaines de milliers d’euros par un faux séducteur en ligne

Sauf que la fausse employée municipale ne s'est pas gênée pour se servir gracieusement dans son portefeuille : "Plus de 100 euros que sa femme de ménage avait retirés pour mon père quelques jours auparavant", poursuit la fille de la victime, avertie de la situation, lundi 19 avril, par l'aide à domicile de son père.

>> A lire aussi - Des personnes âgées victimes de l’arnaque à la vaccination

La municipalité et le commissariat ont été alertés, même s'il semble assez peu probable que la suspecte soit retrouvée, d'autant que le père d'Annick ne pourra (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

AstraZeneca : 168 cas majeurs de caillots sanguins dont 32 mortels recensés au Royaume-Uni
Corse : l'employé du buraliste volait des milliers d'euros en détournant des jeux à gratter
Brexit : “la cruelle vérité est qu'il n'y a pas d'accord pêche”, dénonce le maire de Boulogne-sur-mer
L’écrasante majorité des députés LREM-MoDem ignore sa promesse de publier les rendez-vous avec les lobbies
Carreaux cassés, trous dans les murs, immondices… Le propriétaire récupère une maison dévastée près de Royan