"Il faudrait, euh...": dans les Vosges, une candidate RN aux législatives en difficulté lors d'un débat

Interrogée sur l'éducation et la jeunesse, Emmie Moons, candidate dans la première circonscription des Vosges pour le Rassemblement national, n'a pas su répondre.

Nouvelle séquence compliquée pour une candidate du Rassemblement national. A quelques jours du premier tour des élections législatives, Emmie Moons, candidate dans la première circonscription des Vosges, a vécu un moment difficile lors d'un débat organisé par Vosges TV et diffusé le 31 mai, depuis largement partagé sur les réseaux sociaux.

Repérée par le compte "Élections 2022", qui a pour objet de partager des informations en lien avec l'actualité politique, la séquence montre Jean-François Verrier, rédacteur en chef de Vosges TV, interroger la candidate.

Pas le premier couac pour le RN

"Il faudrait, euh..." répond la représentante du RN, qui ne finira jamais sa phrase. Après quelques secondes de silence, le journaliste reprend la main, et interroge le député sortant, Stéphane Viry.

Au cours du même débat, disponible en intégralité en replay sur YouTube, Emmie Moons estime qu'il est possible de "former les personnes sur le tas" pour pallier au manque de soignants dans le milieu hospitalier.

Annoncée en mai, la candidature d'Emmie Moons a été approuvée lors d'une commission nationale du RN.

"Elle n’est pas une pro de la politique, elle est issue de la société civile et fait un choix courageux", disait à Vosges Matin Sébastien Humbert, secrétaire départemental du parti.

Au premier tour de l'élection présidentielle, Marine Le Pen avait obtenu 29,8% des voix, devant Emmanuel Macron et ses 27,4%. En revanche, au second tour, c'est le président de la République qui était arrivé légèrement en tête, avec 51,9%

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Législatives : Marine Le Pen va t-elle être élue au premier tour ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles