Faudra-t-il bientôt payer pour éviter la publicité sur Facebook et Instagram ?

Vous en avez assez d'être inondé de publicités sur Facebook ou sur Instagram ? Meta serait en passe de régler ce souci… à condition d'accepter de mettre la main au portefeuille. Selon le New York Times, l’entreprise de Mark Zuckerberg planche sur la création d’offres payantes, en échange de la disparition de la publicité sur ses réseaux sociaux. Ces nouveaux abonnements seraient réservés aux utilisateurs européens.

Facebook est en effet sous pression dans l’Union européenne, en raison du RGPD, le règlement général sur la protection des données personnelles, et plus récemment du DSA, le Digital Services Act, une nouvelle réglementation entrée en vigueur le 25 août. Cette dernière impose notamment la suppression des publicités ciblées pour les mineurs. La création d'offres payantes serait ainsi un moyen de rassurer les régulateurs européens.

La Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) a notamment rendu un arrêt, le 4 juillet dernier, qui pourrait, dans les prochains mois, contraindre Facebook à recueillir le consentement de tous ses utilisateurs européens pour pouvoir continuer à leur afficher de la publicité ciblée en fonction de leur activité en ligne.

Pour rappel, en janvier 2023, la société a été condamnée à une amende de 390 millions d’euros pour avoir utilisé les données de ses utilisateurs - à des fins de publicité ciblée - sans leur consentement. Elle a décidé de faire appel. En mai dernier, la plateforme a de nouveau écopé d'une amende… Cette fois de 1,2 milliard d’euros, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite