"Il faudra des semaines pour réparer": après les inondations, l'heure du bilan en Belgique

·2 min de lecture

Le dernier bilan, samedi à la mi-journée, faisait état d'au moins 24 morts dans l'ensemble du pays. 

"L'eau se retire, les dégâts restent", constate amer Olivier Saelen, en vidant sa maison dévastée par les inondations historiques à Angleur, dans l'est de la Belgique, tandis que le reflux des eaux permettait samedi de mesurer l'étendue de la catastrophe. Après les violentes précipitations des derniers jours, le soleil s'est levé sur une ville dévastée. Les rues rouvrent progressivement à la circulation et les habitants qui avaient fui les intempéries regagnent leurs domiciles. Dans la rue principale, des dépanneuses évacuent de la chaussée des voitures cabossées, balayées par les eaux. Sur certains trottoirs, des trous béants sont encadrés de barrières blanches et oranges.

"Chez moi, tout est fichu. L'eau est montée en 15 minutes mais il faudra des semaines pour tout réparer", explique encore Olivier Saelen, en montrant du doigt le sol boueux de son salon qu'il a entièrement vidé. Cet homme de 44 ans s'estime pourtant "chanceux" : "des gens sont morts, alors perdre mes meubles, c'est vraiment la moindre peine". Dans cette commune proche de Liège, bordée par l'Ourthe, affluent de la Meuse, deux personnes ont été découvertes mortes à leur domicile vendredi et la police frappait encore aux portes samedi à la recherche d'éventuelles victimes.

Le dernier bilan, samedi à la mi-journée, faisait état d'au moins 24 morts dans l'ensemble du pays. "Depuis hier, on entend des sirènes et des hélicoptères. Comme si on avait besoin de ça après la pandémie", soupire Angela Celliere, 60 ans, tout en raclant l'eau qui stagne encore dans son entrée.

A lire, Inondations : mobilisation générale en Europe, le bilan s'alourdit

Odeur de mazout

Les rues alentour sont tapissées de boue et jonchées des meubles gorgés d'eau dont les habitants(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles