Fatigue : comment ne plus s'écrouler en fin de journée ?

·1 min de lecture

Le matin, on tient, mais on s'écroule après le déjeuner : les paupières sont lourdes, on ne rêve que de sieste. Côté travail, on "patine" sur les dossiers avec la sensation de ne plus jouir de toutes ses capacités. Cette fatigue du milieu de journée est associée à une baisse de la sécrétion de noradrénaline. Normalement, ce neurotransmetteur est au top entre 11 et 15 heures. Pour le produire, l'organisme a besoin de vitamines du groupe B, d'acides aminés et de coenzyme Q10. En outre, une certaine lenteur digestive (consommatrice d'énergie) peut augmenter la fatigue.

Pour ne plus avoir envie de s'allonger après le repas

Le premier réflexe est de supprimer le sucré à la fin du déjeuner : plus de pâtisseries bien sûr, ni de sucre dans le café, ni même de fruit. On se limite donc à une entrée, suivie d'un plat comprenant des protéines animales ou végétales, celles-ci étant plus faciles à digérer mais également "dynamisantes". On les accompagne d'une bonne ration de légumes pour leur apport en vitamines et en Coenzyme Q10.

En cas de digestion difficile après un petit écart, on ajoute 2 gouttes d'huile essentielle d'estragon aux dernières bouchées du repas. Elle facilite le travail de l'intestin et lutte contre les ballonnements.

  • Une huile essentielle ultra-stimulante : inhaler profondément et lentement de l'huile essentielle de menthe poivrée. C'est prouvé, elle améliore les performances physiques, mais aussi intellectuelles, et redynamise

Lire la suite sur Topsante.com

Les consommateurs de produits bio ont moins de risques d'avoir du diabète
Les 9 meilleurs aliments anti-diabète
Test antigénique rapide (Covid-19) : où le faire ? pour qui ? quelle fiabilité ?
DIRECT. Covid-19 en France ce 13 novembre : chiffres, annonces de Castex
Oui ou non, peut-on laver les masques chirurgicaux ?