Fatigue cardiaque, pulmonaire, troubles psychiatriques : les séquelles multiples du "Covid long"

·1 min de lecture

Une étude publiée par The Lancet Psychiatry ce mercredi 7 avril suggère que les séquelles neurologiques et psychiatriques du Covid sont nombreuses et sérieuses. Marianne fait le point sur ce que l'on sait des séquelles à long terme de la maladie, qui concerneraient au moins 10 % des malades et près des trois quarts des patients hospitalisés.

Contrairement à l'idée reçue, le Covid ne touche pas uniquement les poumons. Et il ne s'arrête pas toujours à la sortie de l'hôpital ou quelques jours après l'infection. D’après les premières études réalisées en France et à l’étranger, entre 10 et 25 % des malades du Covid continueraient de souffrir de certains symptômes plusieurs mois après avoir contracté la maladie. Pour ceux qui sont passés par l’hôpital, la proportion est bien plus importante, avec près de 3 patients sur 4 selon une étude menée à l’hôpital de Wuhan par The Lancet. Et une nouvelle étude parue dans cette même revue ce mercredi 7 avril laisse à penser que les séquelles neurologiques et psychiatriques sur le long terme ne doivent pas être sous-estimées.Les séquelles du coma artificiel : perte de poids et de masse musculaireLes conséquences d’un passage en réanimation avec coma artificiel sont connues depuis longtemps mais, avec la pandémie, elles prennent une présence nouvelle dans la société. Au premier chef, la perte de poids et de masse musculaire due à l’hyper-métabolisme du corps pendant la période de coma artificiel. À sa sortie d’hôpital, le patient...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Fatigue, essoufflement, dépression : les séquelles des malades graves, autre bilan du Covid-19

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français

Brésil : fatigué de la polarisation, le peuple remet la balle au centre... droit