Fast & Furious : Vin Diesel devait être le héros de Tokyo Drift

AlloCiné

Véritable vétéran de la saga Fast & Furious, Vin Diesel a prêté ses traits à Dominic Toretto du tout premier opus sorti en 2001 au huitième, qui débarque aujourd'hui dans les salles obscures. Mais même s'il constitue sans nul doute le principal visage de la franchise, le comédien ne s'était pas remis derrière le volant pour 2 Fast 2 Furious (2003), un second volet uniquement porté par Paul Walker et Tyrese Gibson, ni pour Tokyo Drift, à la fin duquel il avait tout de même fait un caméo qui marquait son grand retour dans la saga pour le plus grand plaisir des fans.

Pourtant, ainsi que l'a récemment dévoilé le scénariste Chris Morgan (qui travaille sur la franchise depuis Tokyo Drift) lors d'une interview pour Uproxx, Vin Diesel devait initialement tenir le premier rôle de cette troisième aventure dans les rues de la mégalopole japonaise :

"Il y a eu un appel à écriture pour le troisième film. Je crois que j’ai commencé par arriver et par pitcher mon idée. Dans les grandes lignes, c’était Tokyo Drift, mais c’était avec Vin [Diesel] et son personnage devait en quelque sorte partir et apprendre l’art du drift. Et il devait enquêter sur un meurtre," explique Morgan.


Finalement remplacé par Lucas Black, Vin Diesel a donc accepté de revenir à la toute fin du film sans être rémunéré. Sa seule condition : récupérer les droits de la franchise Riddick, détenus à l'époque par Universal. Ainsi que l'a également expliqué Chris Morgan en interview, ce caméo a réellement marqué un nouveau départ pour la saga :

"A ce moment-là, à la fin du film, tout le monde se demandait : ‘Oh mon Dieu, qu’est-ce que ça veut dire ? Est-ce qu’ils vont faire quelque chose d’autre ?’ Et ça nous a fourni les munitions pour rentrer et faire le quatrième film, ce qui nous a menés au cinquième, au sixième, au septième et au huitième. Donc tout est un peu parti de là."

Un peu plus de 10 ans plus tard, le moteur de la saga Fast & Furious continue à rugir...

 

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages