« Fast & Furious » : le classement des huit volets du pire au meilleur

·1 min de lecture
Vin et Michelle sont dans une voiture...
Vin et Michelle sont dans une voiture...

Des réseaux sociaux aux arrêts de métro, difficile d?échapper au matraquage promotionnel accompagnant l?arrivée toutes sirènes hurlantes de Fast & Furious 9 en ce jour de fête nationale. À la hauteur de la débauche de moyens de plus en plus insensés déployés à l?écran, cette campagne montre une nouvelle fois le poids lourd qu?est devenu le petit bolide conçu par Rob Cohen et maquillé comme une voiture (qu?on aurait) volée à Kathryn Bigelow et son Point Break. Malgré un démarrage retardé d?un an, Covid oblige, on voit mal comment les derniers exploits pétaradants de Vin Diesel et de ses acolytes biberonnés à la Corona n?entraîneraient pas encore des millions de spectateurs dans leur sillage.

Que de chemin parcouru pour le véhicule en pilotage automatique, éblouissant de bêtise, que la franchise est devenue depuis quelques films. Sans parler de l?inévitable spin-off en 2019, Hobbs & Shaw, porté par les deltoïdes de Dwayne Johnson et Jason Statham. En 20 ans, la route a été sinueuse pour cette bande de malfrats accros au tuning qui se contentaient à l?époque de vendre des lecteurs DVD et des télévisions avec magnétoscope intégré. Et les virages n?ont pas toujours été pris avec la même maîtrise. Pour vous éviter les virées dans le décor,Le Point Pop a mis la tête sous le capot des huit premiers films, relevé les 957 minutes au compteur et dressé son roadbook de la saga, du pire volet au meilleur.

8 : 2 Fast 2 Furious (2003)

Dans le procès en sexisme instruit cont [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles