Fast & Furious 7 : comment la mort de Paul Walker a changé la fin du film

Thomas Imbert

Cette semaine, Dominic Toretto et sa bande sont de retour sur grand écran pour faire rugir leurs moteurs une nouvelle fois dans le huitième opus de la saga Fast & Furious. Pourtant, l'aventure aurait très bien pu s'arrêter pour chacun d'entre eux il y 3 ans, alors que disparaissait tragiquement Paul Walker, l'un des piliers de la franchise, en plein tournage de Fast & Furious 7. 

En effet, ainsi que l'a récemment rappelé le scénariste de la saga Chris Morgan lors d'une interview pour Collider, la mort de l'acteur, âgé de 40 ans, a bien failli mettre un terme au projet, ainsi qu'à la saga dans son ensemble :

"(...) Non seulement nous étions émotionnellement dévastés, mais nous nous sommes vraiment demandé si nous allions pouvoir finir. Il y a eu un moment où nous avons tout simplement considéré la possibilité de mettre la clé sous la porte et de ne pas continuer, mais nous avons pris un peu de temps et tout le monde a pu faire son deuil," a raconté le scénariste, expliquant qu'il en était finalement arrivé à une réflexion toute simple : avait-il les moyens de boucler cette histoire avec les scènes que Paul Walker avait pu tourner, et surtout de le faire d'une façon qui soit digne de lui ?


La réponse à cette question délicate réside désormais dans la scène finale de Fast & Furious 7, où l'on peut voir Dominic Toretto (Vin Diesel) et Brian O'Conner (Paul Walker), les deux éternels compagnons de route de la saga, prendre finalement des chemins différents et se séparer sur la chanson See You Again de Wiz Khalifa, au terme d'une ultime course qui n'est pas sans rappeler celle du premier opus. 

Mais ainsi que l'a également rappelé Chris Morgan, la conclusion originale du film était différente :

"C’était une fin plus heureuse, le film se terminait en laissant entendre que le groupe allait continuer avec un nouveau contrat ou un nouveau braquage. Mais le problème principal pour Brian, le personnage incarné par Paul Walker, c’était ce questionnement sur son identité. Ce gars est un ancien flic au cœur de l’action, un ancien pilote de course, etc, et maintenant il a une femme merveilleuse, et bientôt deux enfants. Alors il commence à regarder sa vie. Ce n’est pas une crise de la quarantaine mais il se dit que les balles et l’action lui manquent. Et l’objectif de cette aventure, c’était de montrer à la fin que ce qui comptait véritablement pour lui, c’était d’être là pour sa famille."

Envers et contre tout, Fast & Furious 7 s'est finalement hissé au rang de plus grand succès de la saga, récoltant plus d'1,5 milliard de dollars de recettes dans le monde. En attendant de découvrir si le huitième opus fera mieux, (re)découvrez la bande-annonce du film...

 

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages