Fashion Week : Les robes Schiaparelli ornées de fausses têtes d’animaux font réagir Peta

Fashion Week : Les robes Schiaparelli ornées de fausses têtes d’animaux font réagir Peta

Défilé - Naomi Campbell est apparue avec une tête de loup sur l’épaule intégrée au manteau qu’elle portait

La Fashion Week haute couture printemps-été 2023 a ouvert ce lundi à Paris. L’association de défense des animaux Peta en a profité pour dénoncer l’utilisation de fausses têtes d’animaux grandeur nature sur les robes de la maison Schiaparelli.

Les mannequins Naomi Campbell, avec une tête de loup sur l’épaule intégrée au manteau, ou Irina Shayk, avec une tête de lion dissimulant le haut de son corps, ont foulé le podium au Petit Palais, tandis que la star de téléréalité américaine Kylie Jenner, au premier rang, également ornée d’une tête de lion, a attiré sur elle le crépitement des flashs.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.



Des robes qui « glorifient la chasse aux trophées »

« L’affirmation de Schiaparelli selon laquelle "aucun animal n’a été blessé" lors de la fabrication de cette collection est objectivement fausse », critique Peta dans un communiqué. Peta a reproché que ces robes « glorifient la chasse aux trophées » et dénoncé par ailleurs l’utilisation de la soie et de la laine, matières pour lesquelles « des vers à soie ont été ébouillantés vivants et des moutons ont é(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Charles III bannit le foie gras dans toutes les résidences royales
Moncler, connu pour ses doudounes haut de gamme, renonce à la fourrure
Plus d’un million de signatures contre le commerce des ailerons, l’UE forcée de réagir