A la Fashion week masculine de Milan, la tendance est aux tissus recyclés et à la figure du berger

franceinfo avec AFP

La mode est une des industries les plus polluantes: elle est responsable de 20% des rejets d'eaux usées et de 10% des émissions de CO2 dans le monde. Alors, ces derniers temps, l'idée de développer des collections plus respectueuses de l'environnement est de plus en plus prégnante dans le monde de la mode. Vendredi soir, 50% de la collection présentée par la maison italienne Ermenegildo Zegna était ainsi composée de tissus recyclés.

Armani dit "oui" au recyclage

"I'm saying yes to recycling" ("Je dis oui au recyclage") : c'est précisément le slogan de la collection capsule d'Armani, baptisée R-EA pour Recycling-Emporio Armani. Cette collection mixte, très orientée sportswear et jouant sur les volumes, est réalisée à partir de matériaux recyclés, de laine et de denim regénérés et de coton biologique.

"Il faut sauvegarder le monde et la vie des futures générations", a déclaré devant la presse Giorgio Armani, 85 ans. "Parfois, l'industrie peut être très nocive pour la terre sur laquelle nous vivons. Nous cherchons à résoudre le problème en trouvant un équilibre entre les exigences industrielles et celle de respirer", a souligné le vétéran de la mode italienne.

En août, en amont du G7, 32 grands groupes du textile (Adidas, Capri Holdings, H&M, Gap, Kering, Nike, Prada...) avaient lancé une coalition pour réduire leur (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi