Fashion Week haute couture 2021 : la relève des jeunes maisons

Par Edson Pannier
·1 min de lecture
Quand Sterling Ruby se lance dans la couture.
Quand Sterling Ruby se lance dans la couture.

Dans le concert de défilés virtuels présentés lors de la dernière Fashion Week haute couture en janvier 2021, trois créateurs ont fait leurs premières gammes, obtenant le précieux sésame de membres invités. Ils rejoignent le club fermé des couturiers, aux côtés des « permanents » ? Dior ou Chanel pour ne citer qu'eux ? et des correspondants ? comprendre les maisons de couture étrangères, telles que Fendi ou Valentino. Du jeune Charles de Vilmorin, 24 ans, au chevronné Alber Elbaz (ex-Lanvin), en passant par l'artiste contemporain Sterling Ruby, tous ont choisi de relever le défi du temps long, de l'artisanat et du sur-mesure, un corpus de valeurs inhérent à la haute couture et qui l'ancre définitivement dans l'époque.

Sterling Ruby en mode arty

La couture de Sterling Ruby. © DRS.R. Studio LA. CA. Derrière cette succession d'initiales, se cache l'Américain Sterling Ruby, artiste/créateur de mode, qui a lancé sa marque en 2019 sur la scène du Pitti Uomo à Florence, avec une collection pour homme remarquée. Ce touche-à-tout virtuose au style radical n'a rien d'un novice. Depuis plus de dix ans, il fait des incursions régulières dans le milieu de la mode, accompagnant son ami Raf Simons sur nombre de ses collections, chez Dior, puis chez Calvin Klein. Ses toiles se sont d'ailleurs affichées sur les premières robes couture du designer belge pour la maison de l'avenue Montaigne. Ce n'est pas une surprise alors de voir le plasticien intégrer cette saison le calen [...] Lire la suite