Fargo (Salto) : Frances McDormand, l'anti-star aux trois Oscars du cinéma américain

·1 min de lecture

Elle a beau gagner récompense sur récompense, figurer dans quelques-uns des meilleurs films américaines des trente dernières années, Frances McDormand n'est pourtant pas considérée comme une immense star. Sans doute est-ce du à son caractère anticonformiste, goûtant peu les joies de la promotion et ne jouant pas le jeu de la représentation hollywoodienne. Avant d'éclater dans le Fargo des frères Coen, qui lui vaudra son premier Oscar de le meilleure actrice en 1997, le talent de Frances McDormand a d'abord éclaté au théâtre, durant ses années de formation. Passionnée d'art dramatique depuis le lycée, elle est habituée très tôt à l'excellence. La jeune femme sort diplômée du Bethany College de Virginie en tant que meilleure élève de sa promotion puis fréquente la prestigieuse école de Yale. Une belle revanche sur la vie pour celle qui a été adoptée à l'âge d'un an et demi par un pasteur canadien, établi dans l'Illinois, et sa femme infirmière. La mère biologique de la comédienne était une fidèle de l'église dans lequel son père adoptif officiait.

À 26 ans, Frances McDormand s'installe à New York, où elle partage un appartement avec une autre actrice débutante, nommée Holly Hunter. Celle-ci doit tenir le premier rôle féminin d'un polar intitulé Sang pour sang et réalisé par un certain Joel Coen, dont c'est le premier film. Mais Holly Hunter renonce à jouer dans ce long-métrage et c'est sa colocataire qui prend le relais. Non seulement Frances McDormand y trouve le premier personnage (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

En direct du Festival de Cannes : Leïla Bekhti star du tapis rouge, Bill Murray donne un concert inattendu...
Cannes 2021 : Leïla Bekhti somptueuse, l'incroyable look d'Yseult.. Les plus belles photos de la montée des marches du film Les Intranquilles
Disney+ : les nouveautés de la semaine du 16 au 22 juillet 2021
Netflix : les nouveautés de la semaine du 16 au 22 juillet
Justin Chon, réalisateur du bouleversant Blue Bayou : "si mon film permet d'éveiller les consciences, tant mieux"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles