Fantasy : « Les livres de la Terre fracturée », de N.K. Jemisin, quand la Terre se venge

Xavier Héraud

SUR LA PLAGE, LES PAVES (6/6) - Vous aimez l’univers fantasy à l’écran et vous aimeriez vous attaquer aux livres sans savoir par où commencer ? « 20 Minutes » vous donne quelques conseils de lecture

Nous terminons cette série avec une saga inclassable, à mi-chemin entre fantasy et science-fiction. Les livres de la Terre fracturée est une trilogie signée de l’écrivaine américaine Nora K. Jemisin. Fait unique, les trois livres, La cinquième saison, La porte de cristal et Les cieux pétrifiés, ont chacun obtenu le prestigieux Prix Hugo du meilleur roman. Au passage, Jemisin était la première femme noire à recevoir ce prix prestigieux (regardez aussi ce discours mémorable, prononcé en 2018 pour son troisième Hugo).

Ça raconte quoi ?

L’intrigue se déroule sur une Terre postapocalyptique, où il n’y a plus qu’un seul continent, immense, le « Fixe ». Après quelques siècles d’accalmie, la planète est secouée régulièrement par de violents tremblements de terre, des éruptions volcaniques et des tsunamis. C’est ce qu’on appelle « la cinquième saison ».

On suit trois femmes de trois âges différents, à une époque différente. Leur point commun ? Elles sont orogènes. C’est-à-dire qu’elles ont le pouvoir d’agir sur la terre et les sols, en utilisant la chaleur autour d’elles pour causer ou prévenir des tremblements de terre. Les autres humains redoutent ce pouvoir difficile à maîtriser (et qui peut donc causer des accidents(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
« The Wheel of Time » : Ce qu’il faut savoir sur l'univers fantasy de la saga avant de mater la série
« House of the Dragon » : La guerre fait son retour à Westeros dans la nouvelle bande-annonce
« Le Seigneur des Anneaux : les Anneaux de Pouvoir » se dévoile (un peu) plus dans une bande-annonce

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles