Avec le fantôme "Gaysper", des députés espagnols ont pris les homophobes à leur propre jeu

Ophelia Pinto
VALENCIA, SPAIN - MAY 16: The spokesman of Compromis at the valencian Parliament, Fran Ferri, is seen showing a t-shirt with 'Gaysper', the ghost used by VOX now turned into a gay icon, during the plenary formation session of the X legislature at the valencian Parliament on May 16, 2019 in Valencia, Spain. (Photo by Jorge Gil/Europa Press via Getty Images) (Photo by Europa Press News/Europa Press via Getty Images )

ESPAGNE - C’est le cauchemar de tout créateur. Ce mardi 21 mai, les députés socialistes Felipe Sicilia et Arnau Ramírez se sont fièrement affichés au Parlement espagnol, vêtus de T-shirts à l’effigie d’un petit fantôme aux couleurs arc-en-ciel. Un petit fantôme que le parti d’extrême droite Vox avait créé pour salir la communauté LGBT.

L’arroseur arrosé. Le 28 avril, alors que les Espagnols se rendaient aux urnes pour voter aux élections législatives, Vox partageait sur les réseaux sociaux un post mentionnant “Que la bataille commence!”.

Sur ce montage plus que douteux, figurait Aragorn du film “Le Seigneur des anneaux”, faisant face à une armée de logos et symboles censés représenter tous les ennemis du parti: l’indépendantisme catalan, le féminisme, la gauche, les républicains, le quotidien El País et… la communuauté LGBT. Pour représenter cette dernière, le parti avait opté pour un petit fantôme baptisé ‘Gaysper’. Mais voilà, le mème ouvertement homophobe s’est accidentellement transformé en mascotte LGBT.