Fanny Cottençon et Didier Bénureau, le nouveau couple de Scènes de ménages : "On nous a prévenus de critiques éventuelles, mais ça ne m’intéresse g...

Cécile ROGUE / M6 / KABO

Parlez-nous de vos personnages…

Fanny Cottençon : Christine a eu trois maris et une fille, avec laquelle elle a quelques problèmes. Gilbert est différent de ses ex. Bourgeoise, elle découvre le bonheur du travail en ouvrant une hôtellerie de plein air. Elle a envie de se lâcher et de ne plus faire semblant. C’est aussi pour ça qu’elle est avec lui.

Didier Bénureau : Plus jeune, elle n’aurait pas approché un tel homme. Et inversement. Gilbert est plus simple, brut de décoffrage, lourd. Il est aussi sensible, même s’il essaie de jouer les machos.

À lire également

Scènes de Ménages le prime : L’absence de Marion Game expliquée

Avez-vous hésité avant d’accepter Scènes de ménages ?

Fanny : Un peu, car j’avais déjà tourné dans un prime et j’avais trouvé l’exercice amusant, mais difficile. C’est très exigeant, il faut une présence absolue et de l’énergie. Et c’est chronophage. Il faudra voir sur la longueur…

Didier : Je me suis aussi posé la question du temps que ça allait me prendre, car je fais des spectacles et j’écris une pièce. Mais on ne fera pas ça jusqu’à 95 ans non plus ! Si des projets me tiennent à coeur, on trouvera toujours un arrangement.

Rêviez-vous de tou...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi