Familles sans revenus, propriétaires sans toit et mariages retardés... Le "shutdown" perturbe la vie des Américains

franceinfo
La paralysie partielle des administrations américaines entre mardi dans son deuxième mois. Quelque 800 000 employés fédéraux sont au chômage, ou forcés de travailler sans être payés depuis décembre.

Le "shutdown", la paralysie partielle des administrations américaines, dure depuis un mois, mardi 22 janvier, sans grand espoir d'une sortie de crise. Ce blocage, lié à un bras de fer entre Donald Trump et les démocrates au sujet du financement d'un mur à la frontière avec le Mexique, est le plus long de l'histoire des Etats-Unis. Et pèse de plus en plus sur les finances des ménages américains.

Quelque 800 000 employés sont aujourd'hui privés de travail – et de revenus –, ou contraints de travailler sans être rémunérés. Mais ils ne sont pas les seuls à être directement affectés par ce "shutdown". De part et d'autre des Etats-Unis, voici les histoires d'Américains frappés de plein fouet par cette situation inédite.

Une famille entièrement privée de revenus

Sunny Blayblock travaille en tant que contractuelle pour l'administration américaine. "Le 6 janvier, j'ai appris par mail que nous étions sans emploi", relate la jeune mère, vivant à Arlington, en Virginie (Etats-Unis), auprès de la BBC (article en anglais). Sunny Blayblock dit "nous", car son mari est l'un des quelque 800 000 employés fédéraux affectés par ce "shutdown". "Il travaille et ne reçoit pas d'argent", déplore-t-elle.

"Nous avons un peu d'épargne, mais cette épargne est censée servir pour de véritables urgences", dénonce la jeune femme auprès de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi